Perspective: Noirs | DOMINIQUE ANGLADE

2 Fév

Perspective: Noirs | DOMINIQUE ANGLADE

Dominique Anglade est présidente de la Coalition Avenir-Québec. Cette fille d’une mère féministe et d’un père géographe et auteur, l’un des fondateurs de l’Université du Québec à Montréal, a grandi au Québec et passé trois années de son adolescence en Haïti. Diplômée de l’École Polytechnique de Montréal et de l’École des Hautes Études Commerciales, Dominique a assumé des postes de direction et de conseil stratégique, avant de faire le saut, en 2012, dans l’arène politique. Elle a aussi mis sur pied la fondation KANPE, dont la mission est de combattre le cycle de pauvreté en Haïti, en rendant les familles haïtiennes autonomes financièrement.

 

Née à : Montréal, Canada

Origine : Haïti

Profession : Ingénieure, politicienne, entrepreneure sociale

 

1. Ce que le fait d’être Noire m’a appris dans la vie :

Il y a essentiellement deux choses qui déterminent l’avenir d’un enfant. D’abord, le pays dans lequel il naît, et ensuite, les parents qu’il a. En naissant au Canada, on a de bien meilleures chances qu’en naissant en Haïti. Le fait que mes parents soient des Noirs haïtiens m’a donné la conviction profonde que notre passage sur terre se doit d’être une lutte d’abord et avant tout pour une meilleure justice sociale. Une justice sociale qui permet de combler les écarts créés à la naissance.

2. Ce que j’aimerais dire aux jeunes qui liront mon message :

Trois choses :

-Soyez fiers de ce que votre culture d’origine vous apporte et bâtissez pour construire des liens avec les autres de toutes origines. C’est au contact d’autres cultures que les cultures évoluent. Le Québec, c’est chez vous.

-Toujours, toujours, toujours livrer la marchandise et ce à quoi vous vous êtes engagés. Vous êtes par défaut des ambassadeurs de votre communauté.

-Trouvez des personnes qui croient en vous et des personnes en qui croire.

3. Ce que j’aimerais dire à un immigrant :

Mes parents étaient des immigrants mais je trouve cela plus difficile de conseiller des immigrants quand, moi-même, je ne l’ai pas été… Mais deux réflexions :

-Encouragez le plus possible l’intégration de vos enfants à leur nouvelle réalité, même si cela crée chez vous une déchirure. C’est aussi par eux que vous prendrez pieds.

-Trouvez-vous des gens en qui vous avez confiance et posez toutes les questions possibles et inimaginables pour bien saisir et apprivoiser votre nouvel environnement.

Dominique Anglade

Présentation de Perspective: Noirs
1er février: Oliver Jones (FR) | (ENG) 

3 février: Brian Tyler
4 février: Tetchena Bellange
5 février: Ulrick Chérubin
6 février: Jenny Salgado
7 février: Dorothy Rhau
8 février: Henri Dorvil
9 février: Isabelle Massé
10 février: Fabrice Vil
11 février: Anthony Kavanagh
12 février: Jean David Prophète
13 février: François Bugingo
14 février: Sarodj Bertin
15 février: Francesca Nelson 
16 février: Étienne Routhier-Fillion
17 février: Maxën Aly
18 février: Nefertari Bélizaire
19 février: Ali Nestor Charles
20 février: Paola Rachel Jean-Pierre
21 février: Benz Antoine (RF) | (ENG)
22 février: Stéphanie Hyppolite
23 février: David Calizaire
24 février: Christine Mitton
25 février: Edem Awumey
26 février: Corneille
27 février: Angelo Cadet
28 février: Marie-Christine Jeanty

  • Une femme passionnée que j’ai eu la chance de côtoyer par la CAQ et qui peut être fière de toute la passion qu’elle engendre chez les gens! C’est communicatif! Bravo Dominique! Josée dans Saint-Maurice