Au jardin des mots et du bonheur

30 Sep

Au jardin des mots et du bonheur

Samedi après-midi, dans le soleil ambré de la fin de journée, nous nous sommes rendus, mon amoureux, ma fille et moi, dans le jardin de Kim Thuy, qui y recevait quiconque passait par-là et qui souhaitait s’offrir une pause de verdure et de culture.

Nous y sommes arrivés en fin d’après-midi. Depuis la ruelle, nous nous sommes faufilés entre clôture et cabanon, écartant au passage quelques branches d’arbres, pour nous joindre à une foule déjà nombreuse. Nombreuse et silencieuse. Michel jouait du piano. Michel Montreuil est un ami d’enfance, un gars drôle et talentueux que j’étais très fière de voir sur cette scène qu’était devenue la terrasse de Kim. Sous ses doigts agiles chantaient des notes qui volaient et virevoltaient au gré du vent et du bruissement des feuilles, de têtes grises en jeunes oreilles. Le jardin des mots devenu musical emplissait totalement l’espace et sûrement bien au-delà.

J’avais à peine fait un pas sur l’herbe verte que déjà, j’étais happée par cette bulle de bonheur. Un mot de Kim, une guitare, un troubadour: Michel Rivard entame maintenant quelques airs dans cette langue si imagée et colorée qu’on lui connaît. La lumière maintenant oblique descend doucement sur le jardin, l’ombre des feuilles vient chatouiller le chanteur, c’est splendide et je suis bien. Derrière moi, mon amoureux m’enlace de ses bras, et pose ses mains sur mon ventre, sur l’enfant qui viendra. Un peu plus loin devant, ma grande fille me regarde en souriant, heureuse, et m’envoie un baiser à la volée. Dans ce jardin, à ce moment-là, tout était parfait. Une vaste émotion m’a envahie, comme une boule de chaleur montée en moi, faisant jaillir de mes yeux un trop plein de bonheur.

Chez Kim, ce jour-là, l’herbe était plus verte que nulle part ailleurs.

  • Marika Jeanty

    Un vent de fraîcheur, de bonheur ce billet qui nous rappelle qu’il faut savoir savourer ces moments qui semblent petits mais qui au fond sont très importants

  • sophie

    Là on respire le bonheur à pleine nez ! Tu me fais voyager, j’ai bien hâte de lire ton 1er livre 😉 #unecarriereaenvisagerserieusement