Tag Archives: développement

Alors on danse… et on grimpe!

16 Fév

Alors on danse… et on grimpe!

La musique joue dans la maison, probablement un peu trop fort. Il fait beau, tout le monde est de bonne humeur. Je me retourne et la vois en train de danser sur la chaise. « Non ! C’est pas vrai ? me suis-je dit. On se croirait en plein party d’ados ! Et quoi encore, le coup d’après, ce sera sur la table ? »

Arborant mon plus grand sourire, je me suis approchée d’elle calmement, l’ai prise dans mes bras et lui ai dit: « Mon Petit-Coeur, on ne danse pas sur les chaises! C’est bien dangereux, tu sais, quand on n’a que 14 mois! » Et je l’ai répété, répété, tout le week-end. C’est l’activité de l’heure: on pousse la chaise, on grimpe dessus pour y danser, pour passer ensuite sur la table ou encore attraper des objets sur le comptoir de la cuisine. Pour les parents, c’est le moment de faire passer notre seuil de patience à un degré supérieur.

Comme j’ai l’intention de traverser ces années de la prime enfance sans y laisser toute mon énergie, je ferai comme avec ma plus grande: on va apprendre à grimper. Plus vite ce sera maîtrisé, mieux je me porterai. Bien sûr, après, ça donne lieu à certaines situations qui font crier vos amies de peur lorsqu’elles viennent à la maison, comme la fois où ma plus vieille, alors âgée d’à peine 3 ans, avait fait son chemin jusqu’au sommet du gazebo. Eh bien croyez-moi, aujourd’hui, elle impressionne tout le monde lorsqu’elle va faire de l’escalade avec son père! Elle a même filé une honte, l’autre jour, à un monsieur, en réussissant à traverser un surplomb que, lui, n’avait pas réussi.

– « Depuis combien d’années elle grimpe, votre fille? » a-t-il demandé.

– « Ha! Pas longtemps, c’est sa 3e ou 4e fois, » a répondu son papa.

Eh bien voilà! On vient de passer en mode « on grimpe » intensif, tout en continuant de danser. Parce qu’on ne sait jamais où ça pourrait nous mener, hein?

Crédit Photo: Wackystuff

(2015)

Montessori et l’éveil de vos enfants

5 Fév

Montessori et l’éveil de vos enfants

Il vous arrive de chercher des idées d’activités à faire avec vos enfants, qui puissent être ludiques et éducatives? Moi, oui. Souvent. Je creuse dans mes souvenirs de petite enfance, je feuillette des magasines, je bouquine un peu… Et récemment, je suis tombée sur deux beaux livres : « 60 activités Montessori pour mon bébé » pour la période de 0-2 ans, et « 100 activités d’éveil Montessori » à partir de 18 mois et jusqu’à 4 ans. Curieuse, je me suis mise à les feuilleter et je ne les quitte plus depuis.

Les livres sont basés sur une pédagogie développée par Maria Montessori. Née en 1870, elle fut la première femme médecin en Italie. Au fil des ans, après études et observations, elle a orienté sa carrière vers la pédagogie. Au début du 20e siècle, elle a ouvert ses premiers établissements destinés à l’éducation des enfants et des enseignants, avant de fonder, en 1929 l’Association internationale Montessori, dont le but est de promouvoir les principes et pratiques pédagogiques qu’elle a développés. Il existe aujourd’hui plus de 8000 écoles Montessori.

Si la pédagogie dans son sens large vous intéresse, il peut valoir la peine de fouiller davantage ce courant. Si vous cherchez à divertir votre enfant, les suggestions d’activités Montessori viendront étayer votre carnet d’activités, mais surtout, enrichir votre enfant par des découvertes remplies de sensibilité, à sa mesure, qui pourront s’accomplir dans un cadre ludique.

La plupart des activités ne nécessitent que peu ou pas de matériel. Certaines vous orienteront aussi dans le choix de vos nouveaux jouets.

Quelques exemples :

Découverte des sons pour les petits
On gratte la table et on écoute. On gratte un coussin, le tapis, un panier, du velcro. On distingue d’abord les sons, puis on joue avec les rythmes et les intensités.

Découverte des couleurs
On découpe des cercles de tailles différentes dans les pochettes de plastique… suite de l’article.

 

Cet article de blogue a été initialement écrit pour la boutique de jouets Griffon, pour qui je blogue jouets et maternité, et publié le 2 février 2015.

 GriffonLogoMINI

(2015)

 

Des cubes qui valent des millions

2 Fév

Des cubes qui valent des millions

J’aime bien me servir de jeux et des jouets pour stimuler mes enfants. Prête pour une nouvelle étape, je suis allée plonger la main dans le grand sac à surprises qu’est la boutique Griffon pour en ressortir des cubes à empiler, pour 12 mois et plus.

Les cubes sont beaux, faits de carton, joliment illustrés, avec des animaux, des véhicules, des chiffres, des fruits répliqués qui illustrent le chiffre et, sur chacun, un dixième du corps d’une girafe, ce qui, empilé, donne une sorte de casse-tête vertical. Mais ma grande interrogation : « Est-ce que mon enfant arrivera à empiler ces cubes? » La tâche me semblait complexe… Alors j’ai observé.

J’ai observé comme ma petite allait désemboîter les cubes, faisant le lien entre le fait de les renverser et de voir des cubes tomber. J’ai observé avec quelle attention elle avait choisi de mettre le plus petit cube (#1) dans le plus grand (#10) et de l’en faire tomber en basculant le grand cube. Elle a répété et répété cette action, en observant avec tellement d’intérêt ce qui se produisait à l’intérieur du cube que j’aurais souhaité avoir un appareil qui mesurait le nombre de connexions qui se faisaient dans son cerveau à ce moment-là.

photo 2

 

Au cours des 24 premiers mois de vie, le cerveau d’un enfant crée 2 millions de connexions à la seconde! Quand j’ai su ça, je me suis dit : « Pas de temps à perdre! » Mais, non. La surstimulation n’est guère mieux. L’enfant apprend aussi beaucoup en évoluant simplement dans un environnement chaleureux et positif, avec une routine rassurante et des interactions avec les gens. Il est aussi très important de ne pas toujours chercher à… Suite de l’article.

 

Cet article de blogue a été initialement écrit pour la boutique de jouets Griffon, pour qui je blogue jouets et maternité, et publié le 30 novembre 2014.

 GriffonLogoMINI

(2015)