Tag Archives: maman cool

Dessiner avec la farine

19 Mar

Dessiner avec la farine

Il y a certaines expérimentations, avec les petits enfants, qui sont des sources intarissables d’émerveillement, tandis que d’autres sont… de véritables fiascos! C’est la seconde situation qui fut la mienne lorsque j’ai voulu initier mon Petit Coeur au dessin.

J’avais lu, dans un livre destiné aux parents de jeunes enfants, qu’une méthode intéressante pour les initier au dessin était de dessiner avec de la farine. « Quelle bonne idée! » ai-je pensé. La farine est douce au toucher, elle stimule donc plus d’un sens à la fois, elle n’est pas tachante et ça ne coûte rien! Il n’en fallait pas plus pour me convaincre.

Nous nous sommes donc installées, mon Petit Coeur et moi, sur le plancher de céramique de la cuisine, qui m’a semblé plus facile à nettoyer que le plancher de bois et ses nombreux interstices. Sous l’oeil attendri de papa, ma petite s’essied derrière un plateau sur lequel j’avais pris soin d’étendre la farine. Je lui explique, doucement, qu’elle va prendre son petit doigt et faire des dessins, comme ça. Et je trace un petit trait dans la farine. Ils comprennent tellement de choses, les petits, que je pensais gagner en clarté en commençant mes explications durant l’installation. Mais, sitôt le plateau à sa disposition, elle n’a fait ni une ni deux et l’a levé au-dessus de sa tête! Pouf! Envolée, la séance d’art!

Déjà lassée de mon jeu trop court (Quel jeu? On a fait quelque chose?), mon Petit Coeur s’est aussitôt levée et est partie déambulant, de son petit corps enfariné, dans le reste de la maison. Résultat: de la farine partout!

Je crois que dessiner dans la farine peut être un jeu intéressant, mais il est faux de croire qu’on peut le faire avec un enfant d’un an. À retenir et réessayer plus tard… Parce que, quand même, ça peut donner de beaux résultats quand on sait y faire!

 

 

Psst! Surtout, n’oubliez pas de refermer la porte du placard après! Voyez ce qui est arrivé à cette maman!

Photo: Christian Leichsenring

(2015)

Promenade nocturne en famille

21 Nov

Promenade nocturne en famille

Avant de démarrer un nouveau projet de famille avec mon amoureux, ma grande fille et moi avons vécu seules toutes les deux durant quelques années. L’un de nos grands plaisirs d’hiver était d’aller faire une ballade de fin de soirée, dans la neige. Lampes frontales fixées sur nos tuques, on s’aventurait dans le froid et la noirceur de l’hiver, faisant craquer la neiges sous nos pas et crisser le traîneau qui emportait ma Pitchounette au pays de l’imaginaire, avant de la ramener, bien souvent, au pays des rêves.

On se rappelle à chaque fois ces sorties avec un grand fou-rire ! Lorsqu’elle avait 4 ans et qu’elle était amatrice de Dora, ma Pitchounette y apprenait quelques mots d’anglais. Un soir, elle a voulu mettre ses apprentissages en pratique et m’a gentiment proposé: Mummy, let’s go « pwomenéde nocturn »! (promenade nocture dans son anglais). On en rit encore !

Alors, avec la neige tombée cette semaine, on a décidé d’initier notre Petit Coeur de 11 mois à ce beau plaisir d’hiver et nous sommes partis toute la famille nous balader dans les rues enneigées. On a laissé tomber les devoirs, on était dehors à l’heure du bain, mais qu’à cela ne tienne, on a vécu un si beau moment! Petit Coeur a fait ses premiers pas il y a quelques semaines et c’était magique de la voir marcher dans la neige, s’y agenouiller et s’émerveiller des flocons qui tombaient. Et quand ses petites jambes en ont eu assez, elle s’est dirigée vers son petit traîneau et s’y est simplement assise, l’air de dire: « Fini pour moi! Allez les grands, faites votre travail! »

De retour à la maison, Papa est rentré donner le bain à Petit Coeur pendant que Pitchounette et moi avons poursuivi notre bataille de boules de neige dans la cour. Vaincue, je me suis laissée tomber sur le dos et j’ai regardé les flocons qui tombaient vers moi, irrémédiablement, presque fatalement. Devant moi, les arbres de la cour étaient illuminés, leurs branches chargées de neige. C’était beau comme un tableau, beau comme un lendemain de verglas. J’ai voulu prendre une photo avec mon téléphone pour immortaliser ce beau moment de calme, quand l’ennemie est revenue en force, et a lâché au-dessus de moi un demi mètre cube de neige, à la seconde où j’appuyais sur le déclencheur. Je n’ai rien vu venir. Mais la photo est belle!

 (2014)

Je blogue aussi jouets et maternité pour la Boutique de jouets Griffon.

GriffonLogoMINI