Perspective: Noirs | ANTHONY KAVANAGH

11 Fév

Perspective: Noirs | ANTHONY KAVANAGH

Anthony Kavanagh est humoriste. Il avait 14 ans quand il est monté sur les planches pour la première fois. La suite est une série de succès croissants qui le feront connaître partout au Québec, en France, dans la francophonie et à bien d’autres endroits de par ce vaste monde. Au début des années 90, il accompagnera Céline Dion en tournée durant deux ans, livrant son spectacle aussi aisément en français qu’en anglais. Homme aux talents multiples, Anthony anime aussi des émissions à grand déploiement (NRJ Music Awards, Symphonic Show), chante et danse sur scène (comédie musicale Chicago, Les démons de l’Arkange), double des voix au cinéma (Madagascar, Happy Feet), joue la comédie à la télévision (Le cœur a ses raisons) comme au cinéma (Agathe Cléry). Après avoir passé 14 ans en France, Anthony renoue depuis 2012 avec le public québécois avec un spectacle fait sur mesure : Anthony Kavanagh joue à domicile. En tournée jusqu’à la fin de mars, il sera en rodage d’un tout nouveau spectacle, en France, dès le mois de mai prochain.

 

Né à : Greenfield Park, Canada

Origine : Haïti

Profession : Humoriste

 

1. Ce que le fait d’être Noir m’a appris dans la vie :

Le fait d’être Noir m’a appris à être fort, à être ouvert d’esprit, à être fier de mes origines et à m’adapter à toutes les situations. Et ce, malgré l’adversité, malgré le fait que je sais que les gens qui m’entourent, chaque jour, me rappellent la différence qu’ils perçoivent. Je sais que je vais devoir être meilleur que le voisin et toujours essayer de voir le côté positif des choses.

 2. Ce que j’aimerais dire aux jeunes qui liront mon message :

Tu as les limites que tu te donnes. Moi, je ne me donne pas de limites. Il faut aussi toujours essayer de rendre sa définition de l’échec la plus difficile à atteindre possible. C’est un échec quand je n’ai rien appris. Toute situation, même celles qui peuvent faire très très mal, avec du recul, aura forgé ton caractère. Ce qui semble mauvais ne l’est pas forcément.

Imagine it and i twill be so.
(Je pense que c’est Jésus qui a dit ça!)

Tout ce qui doit se réaliser dans ce monde, dans cette dimension qui est la nôtre, doit absolument sortir de l’intérieur de nous, et non l’inverse. Il faut se battre chaque jour pour ne pas tomber dans le piège que la société nous tend, suggérant que tout vient de l’extérieur vers l’intérieur. C’est du matérialisme. Ce n’est pas le matériel qui doit te nourrir.
L’argent vient avec le succès. Il n’est ni bon ni mauvais. Ce n’est simplement pas le but final. Le but est d’être bon dans ce que tu fais.

3. Ce que j’aimerais dire à un immigrant :

Bienvenue au Canada! (rire) Je le dis tous les jours!

 

Anthony Kavanagh

Ce billet est publié en ce 11 février, date anniversaire du décès de la mère d’Anthony Kavanagh, afin de lui rendre hommage.
« Feu mes parents, dit-il, sont aussi grandement responsables de la personne que je suis aujourd’hui. »

 

(Poème « Invictus » écrit en 1875 par William Ernest Henley, tiré du film du même nom, réalisé par Clint Eastwood.)

 

Présentation de Perspective: Noirs
1er février: Oliver Jones (FR) | (ENG)
2 février: Dominique Anglade
3 février: Brian Tyler
4 février: Tetchena Bellange
5 février: Ulrick Chérubin
6 février: Jenny Salgado
7 février: Dorothy Rhau
8 février: Henri Dorvil
9 février: Isabelle Massé
10 février: Fabrice Vil

12 février: Jean David Prophète
13 février: François Bugingo
14 février: Sarodj Bertin
15 février: Francesca Nelson 
16 février: Étienne Routhier-Fillion
17 février: Maxën Aly
18 février: Nefertari Bélizaire
19 février: Ali Nestor Charles
20 février: Paola Rachel Jean-Pierre
21 février: Benz Antoine (RF) | (ENG)
22 février: Stéphanie Hyppolite
23 février: David Calizaire
24 février: Christine Mitton
25 février: Edem Awumey
26 février: Corneille
27 février: Angelo Cadet
28 février: Marie-Christine Jeanty

  • Étienne Routhier-Filion

    Sans rien enlever aux autres, bravo Marie Eve Marie Eve Lyne Michel, d’avoir réussi a introduire Anthony Kavanagh pour ta chronique du 11 février!!! Un beau geste en plus pour la famille Kavanagh pour commémorer la perte de leur mère!! Anthony est une personne qui m’a marqué! Y’a grandement contribué à ma fierté d’être l’individu que je suis aujourd’hui!!! Il a toujours su avec une belle délicatesse aborder le sujet du raciste avec un humour à en pisser dans ses shorts, et j’en étais fier
    Tu as un don Mme Michel!!

    Chapeau!

    • Merci Étienne! Je suis heureuse de constater, en te lisant, que le projet atteint son objectif: on s’y reconnaît, on s’y retrouve, on s’en sent inspiré!
      Je reçois souvent des message où l’on me dit que cet aspect de mon travail, tourné vers l’immigration et les communautés noires, contribue à rendre certaines personnes fières et confiantes. C’est le but: faire ce que je peux, avec les moyens que j’ai, pour donner un coup de pouce!
      Heureuse que le projet te plaise!